Aimer, c’est prendre le risque de l’échec

Aimer, c’est prendre le risque de l’échec

Aimer, c’est prendre le risque de l’échec

parce qu’il vaut mieux avoir souffert d’amour
que n’avoir jamais aimé.

-A. Lipschitz

Vos Commentaires: