Aimer et être aimé

Aimer et être aiméAimer et être aimé

C’est sentir le soleil des deux côtés

source: Ben Wiseman (illustrateur américain)

Aimer et être aimé

C’est une nécessité, un fondement de notre identité.  Et quand il est réciproque, il nous rend plus responsables, engagés et ouverts.

Celui qui nous aime voit en nous ce que Platon, dans Le Banquet, nomme l’« agalma », et que Jacques Lacan nommera plus tard le fameux « objet petit a » un objet caché qui étincelle. Patrick Lambouley traduit : « Notre amant ne nous dit rien d’autre que ceci : “J’ai vu en toi un joyau.”  Et un mystère. Quelque chose qui l’éblouit mais qu’il ne peut pas définir, parce queaimer n’est pas un savoir. C’est un supposé.

Je suis aimé donc je suis

Vos Commentaires: