Avant que le coq ait chanté, tu m’auras renié trois fois

Le bonheur est éphémère
Avant que le coq ait chanté, tu m'auras renié trois fois

 

Avant que le coq ait chanté, tu m’auras renié trois fois

 Le bonheur est éphémère, il passe sans s’arrêter, il s’attarde parfois, l’espace d’une illusion, mais rares sont ceux qui savent le retenir, le garder.

Vos Commentaires: