Cocktail vodka Bloody Mary

cocktail-vodka-bloody-maryCocktail vodka Bloody Mary

INGRÉDIENT

1,5 oz vodka
5 oz de jus de tomates
0.5 dash sauce worcestershire
0.5 cl de jus de citrons
2 gouttes de tabasco
sel de céleri
sel
poivre

PRÉPARATION

Verser le mélange dans shaker avec des glaçons
Agiter les ingrédients dans un verre à mélange avec des glaçons (pour refroidir sans trop diluer).
Verser dans le verre, puis ajouter à convenance sel de céleri, sel et poivre. Décorer avec une tige de céleri et optionellement, une rondelle de citron. Servir.

 

Histoire du cocktail « Bloody Mary » Créé en 1931.

Cette recette est une variante de la recette suivante : Bucket of Blood • Cocktails à la Vodka Présenté anciennement sous la forme d’un remède contre la gueule de bois, ce cocktail a été inventé en 1923 au « New York…-  vodka  – sauce worcestershire – jus de citrons – jus de tomates.  Certainement le cocktail le plus célèbre à base de jus de tomate.

Il tient son nom de « Mary Tudor » surnommée « Bloody Mary » (Marie Sanglante). Cette reine d’Angleterre sanguinaire était la fille d’Henry VIII (le roi aux 6 épouses), régna pendant quelques années et rétablit le catholicisme en Angleterre en faisant exécuter les opposants à ses politiques, d’où son surnom. À sa mort, elle fut remplacée par sa soeur Élisabeth première. Présenté sous la forme d’un remède contre la gueule de bois, le Bloody Mary a été inventé en 1921 au « New York Bar » (avant qu’il ne devienne le Harry’s Bar) à Paris par Ferdinand Petiot (alias Pete) qui y travaillait avec Harry, l’inventeur du Side Car, White Lady etc… Selon la légende, c’est pour le comédien américain Roy Barton que Petiot aurait concocté ce mélange d’épices, de citron, de jus de tomates et de Vodka, qui fut d’abord connu sous le nom de « Bucket of Blood », avant de devenir le long drink « Bloody Mary » en 1931. Le cocktail ne séduisit cependant pas immédiatement les parisiens et ne devint un véritable succès que quelques années plus tard, aux Etats Unis. Au milieu des années 30, pendant l’époque mixologique surnaturelle de la prohibiton, Pete Petiot prit en effet les rênes du King Cole Bar de l’Hotel St. Regis à New York, où il réintroduisit son invention en remplaçant la vodka par du gin sous le nom de « Red Snapper », le présentant en tant que remède contre la gueule de bois. Aujourd’hui toujours populaire, le Bloody Mary a donné lieu à de très nombreuses variantes comme le « Bloody Caesar ». L’amateur de cocktails aura certainement remarqué qu’il est extrêmement difficile de trouver un Bloody Mary convenablement préparé, principalement parce que la grande majorité des barmen se contente de mélanger de la vodka à du jus de tomate épicé (souvent des mixtures déjà préparées d’avance), ce qui donne au final une sorte de Gaspacho alcoolisé.

Vos Commentaires: