Les dictons du mois octobre

ATMOSPHERE-CITATION
OCTOBRE

A la Saint Remi, la grande chaleur est finie

Ne sème point au jour de Saint Léger, si tu ne veux point de blé trop léger.

A la Saint Léger, faut se purger!

Sème au jour de Saint François, il te rendra grain de bon poids. Mais n’attends pas la Saint Bruno, ton blé serait abruné.

À la Saint François on sème, si l’on veut, et plus tôt même.

À la Saint François d’Assise, si tu bâtis, sois prudent pour tes assises.

Sème le jour de la Saint François, ton blé aura plus de poids.

À la Saint Placide, le verger est vide.

Mais n’attends pas la Saint Bruno, ton blé serait abruné.

A la Saint Bruno, les feuilles tombent dans le bô.

Quand on sème à la Saint Bruno, la rouille s’y mettra bientôt.

A la Saint Bruno semé, noir sera le blé.

A saint Serge achetez vos habits de serge.

Le jour de la Saint Denis, le vent se marie à minuit.

Pluie à Saint Denis, tout l’hiver la pluie.

S’il pleut à la Saint Denis, l’hiver sera humide et sans glace.

S’il pleut à la Saint Denis, la rivière sort neuf fois de son lit.

Beau temps à la Saint Denis, hiver pourri.

A la Saint Gérard, la récolte est encore au hasard.

À Saint Gérard les radis sont encore rares.

A la Saint Gérard, les noix sont mûres pour toi et pour moi.

A la Saint François, vient le premier froid.

À la Saint François on sème, si l’on veut, et plus tôt même

À la Saint François d’assise, si tu bâtis, sois prudent pour tes assises.

Sème le jour de la Saint François, ton blé aura plus de poids.

Quand arrive la Sainte Fleur, pour aller au verger, ce n’est plus l’heure.

A la Saint Serge, la charrue en terre, pour niveler les taupinières.

Beau temps à la Saint-Denis, l’hiver sera bientôt fini.

Rosée du jour de Saint Savin est, dit-on, rosée de vin.

Temps sec à la Saint Ghislain nous annonce un hiver d’eau plein.

À la Saint Firmin l’hiver est en chemin.

A la Saint Firmin, les blés battent au vent.

Saint Wilfrid ensoleillé, deux jours plus tard emmitouflé.

A la Saint Nicaise, le renard est souvent blaise.

L’été de Saint Géraud ne dure que trois jours.

Pour Saint Géraud, les châtaignes font le chaud.

Il faut qu’à la Sainte Eugénie, toute semaille soit finie.

Souvent Sainte Thérèse nous apporte un petit été.

A la Saint Luc, ne sème plus, ou sème dru.

À la Saint Luc la pluie du vallon, fait de la neige sur le mont.

A la Saint Luc, sème dru, ou ne sème plus.

À la Saint René, couvre ton nez.

Le vin de Saint Gall, n’est jamais un régal.

Coupe ton chou à la Saint Gall, en hiver c’est un régal!

A la Sainte Ursule, le temps parfois est un petit printemps.

À la Saint Ursule, le froid recule.

Pour la Saint Vallier, le bois doit être rentré au bûcher.

Souvent à la Saint Florentin, l’hiver laisse le chemin.

A la Saint Crépin, les mouches voient leur fin.

À la Saint Crépin, la pie monte au sapin.

A la Dimitri, le froid est bien pris.

À la Sainte Émeline, journée de bruine.

À Saint Évariste, jour de pluie, jour triste.

A la Sainte Antoinette, la neige s’apprête.

Quand les Saints Simon et Jude n’apportent pas la pluie, celle-ci n’arrive qu’à la Sainte Cécile

À la Saint Simon, les raves au timon.

A la Sainte Simone, il faut avoir rentré ses pommes.

À la Saint Amand, sont mûrs les glands.

A la Saint Narcisse les mouches, aux pêcheurs les touches.

Saint Narcisse, de dix à six.

Vos Commentaires: