Quand on a été bien tourmenté,

Sébastien-Roch_Nicolas_de_Chamfort

Quand on a été bien tourmenté, bien fatigué par sa propre sensibilité, on s’aperçoit qu’il faut vivre au jour le jour, oublier beaucoup, enfin éponger la vie à mesure qu’elle s’écoule.

Source:  Maximes et pensées

– Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort

Vos Commentaires: