Agir selon nos valeurs

Agir selon nos valeurs

Agir selon nos valeurs

Quand la vieillesse commence son érosion sur nos parents, prendre soin d’eux va de soi pour plusieurs. Pour d’autres, la question est beaucoup moins évidente. Une situation qui bouscule bien souvent les coeurs… et les consciences.

Mais cette notion de devoir à l’égard de nos parents n’est plus si forte aujourd’hui, contrairement, par exemple, à certains pays d’Asie, comme le Japon, la Corée ou la Chine. D’ailleurs, en Chine, une loi oblige même les enfants à ne pas négliger leurs parents vieillissants et à les visiter régulièrement, même s’ils habitent loin, sous peine d’amende ou d’emprisonnement.

Ici, personne n’ira en prison s’il n’accompagne pas ses parents vieillissants comme d’autres pensent qu’il le devrait.

«Ma relation avec ma mère a toujours été difficile, et j’ai toujours limité nos rencontres, raconte Anne. Aller la voir une fois par mois est le maximum que je peux donner sans me brûler. Je pense sincèrement que, si un parent n’a pas été présent pour ses enfants, s’il les a fait souffrir ou les a négligés, ces derniers ne devraient pas se sentir responsables du parent malade, même quand il est vieux et diminué.»

 

Vos Commentaires: