Des pas sur le sable…

Une nuit, j’ai eu un songe.

J’ai rêvé que je marchais le long d’une plage, en compagnie du Seigneur.

Dans le ciel apparaissaient, les unes après les autres, toutes les scènes de ma vie.

J’ai regardé en arrière et j’ai vu qu’à chaque scène de ma vie, il y avait deux paires de traces sur le sable : L’une était la mienne, l’autre était celle du Seigneur.

Ainsi nous continuions à marcher, jusqu’à ce que tousles jours de ma vie aient défilé devant moi.

Alors je me suis arrêté et j’ai regardé en arrière. J’ai remarqué qu’en certains endroits, il n’y avait qu’une seule paire d’empreintes, et cela correspondaitexactement avec les jours les plus difficiles de ma vie,les jours de plus grande angoisse, de plus grande peuret aussi de plus grande douleur.

Je l’ai donc interrogé : « Seigneur… tu m’as dit que tuétais avec moi tous les jours de ma vie et j’ai acceptéde vivre avec Toi. Mais j’ai remarqué que dans les piresmoments de ma vie, il n’y avait qu’une seule trace de pas.Je ne peux pas comprendre que tu m’aies laissé seulaux moments où j’avais le plus besoin de Toi. »

Et le Seigneur répondit : « Mon fils, tu m’es tellement précieux ! Je t’aime ! Je ne t’aurais jamais abandonné,pas même une seule minute !

Les jours où tu n’as vu qu’une seule trace de pas sur le sable, ces jours d’épreuves et de souffrances, eh bien : c’était moi qui te portais. »

Ademar De Barros, poète brésilien

Vos Commentaires: