Tout ce qu’il faut savoir sur les chiens…

Le chien est le meilleur ami de l’homme depuis les prémices de la civilisation. Sa fidélité exemplaire, son sens de l’altruisme et son amour inconditionnel ont marqué les cœurs de nombreux auteurs et poètes, personnalités ou encore philosophes de l’histoire contemporaine, qui ont écrit de très belles citations à son propos.

Ces citations, qui datent pour certaines de plusieurs siècles, sont intemporelles et leurs messages emprunts d’une justesse immuable. Voici donc notre sélection des 20 plus belles citations canines, certaines sont célèbres, d’autres moins, mais toutes vous émouvront au plus haut point :

1. « Les chiens ne mentent jamais quand ils parlent d’amour. »

Jeffrey-Moussaieff-Masson

Jeffrey Moussaieff Masson (essayiste américain)

2. « Plus je vois les hommes, plus j’admire les chiens. »

Madame de Sévigné (1626-1696)

3. « Les chiens n’ont qu’un défaut : ils croient aux hommes. »

Elian-J-Finbert

Elian-J Finbert (écrivain animalier, 1899-1977)

4. « Le chien n’a qu’un but dans la vie : offrir son cœur. »

jr ackerley

J.R Ackerley (écrivain anglais, 1896-1967)

5. « Le chien est le seul être qui t’aime plus qu’il ne s’aime lui-même. »

Fritz Von Unrub (écrivain anglais, 1896-1967)

6. « Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme. »

Victor Hugo

Victor Hugo (poète français, 1802-1885)

7. « Plus on apprend à connaître l’homme, plus on apprend à estimer le chien. »

alphonse-toussenel

Alphonse Toussenel (écrivain français, 1803-1885)

8. « Partout où il y a un malheureux, Dieu envoie un chien. »

Alphonse De Lamartine

Alphonse De Lamartine (poète français, 1790-1869)

9. « Dans la vie, le plus sûr des amis, le premier à vous accueillir, le premier à vous défendre, celui dont le cœur honnête appartient pour toujours à son maître, qui travaille, se bat, vit et respire pour lui seul. »

10. « Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l’insolence, le courage sans la férocité et toutes les vertus de l’homme sans ses vices. »

L’abandon mène à l’abondance. …

aimez

aimer

aimer

On peut faire de nos erreurs une force si on apprend à faire confiance, à s’abandonner et à lâcher-prise. Quand la vie nous remue, on peut se relever en continuant à s’aimer, mais surtout à aimer. Sans rien espérer, sans rien attendre. Etre homme, être femme c’est avant tout un processus qui demande une bienveillance extrême. Condamner et punir cela amène à bâtir des malédictions. Cela fait des millions d’années que l’on utilise la condamnation et la punition et cela ne change rien. Moi je reste convaincu que c’est par l’accompagnement bienveillant, par la prise de conscience que ça va générer, que l’être humain peut se transformer.

Quand on dit à quelqu’un tu ne mérites pas ceci, de toute façon tu n’y arriveras jamais, tu te prends pour qui, c’est trop dur pour toi, quand on est dans cette attitude là de condamnation on empêche l’autre de rayonner et on finit par le détruire. Lorsqu’on pose un regard amoureux sur l’autre, on lui  permet de donner le meilleur de lui -même. Et puis lorsque on s’autorise enfin à aimer, pleinement,  on devient alors un véritable aimant et on attire encore plus  d’amour. L’abandon mène à l’abondance  .

On a beau dire,…

Claire de LamirandeIl y a une vérité universelle à laquelle nous sommes tous et toutes confronté, que nous le voulions ou non, tout à toujours une fin. J’ai toujours détesté les fins. Le dernier jour de l’été, le dernier chapitre d’un livre génial, la séparation d’un ami proche. Mais les fins sont inévitables. Les feuilles tombent, on ferme le livre, on se dit au revoir… Au revoir à tout ce qui nous était familier, à tout ce qui était confortable pour aller de l’avant. Et même si nous partons, même si ça fait mal, il y a des personnes qui font tellement partie de nous qu’elles nous accompagnerons toujours, quoi qu’il arrive. Elles sont la terre sur laquelle nous marchons, l’étoile vers laquelle nous nous dirigeons et ces petites voix claires qui raisonnent pour toujours dans notre cœur.