La place des femmes dans l’histoire

Nicole Kidman

Nicole Kidman

 

La place des femmes dans l’histoire

Les femmes bien élevées passent rarement à l’histoire.

source:  Laurel Thatcher Ulrich, historienne, professeure à l’université Harvard et lauréate d’un prix Pulitzer. En 1976, elle a écrit ces mots pour un article.

Winnie Harlow : Je pourrais m’appeler la porte-parole du bonheur

Winnie-Harlow-mode-fashion-manequin

atmosphere-citation.com

Winnie Harlow

Atteinte de vitiligo, une dépigmentation de la peau, le jeune mannequin canadien a réussi à s’imposer dans un univers souvent décrié pour son uniformité.

Winnie Harlow

Winnie Harlow

Atteinte de vitiligo, une dépigmentation de la peau, le jeune mannequin canadien Chantelle Winnie a réussi à s’imposer dans un univers souvent décrié pour son uniformité.

Atteinte de vitiligo, une dépigmentation de la peau, le jeune mannequin canadien

Winnie Harlow a réussi à s’imposer dans un univers souvent décrié pour son uniformité.

«Je pourrais m’appeler la porte-parole du bonheur», confie celle qui est devenue l’égérie de la marque barcelonaise Desigual, pour laquelle elle défilait jeudi, au premier jour de la Fashion Week à New York. Elle souffre de vitiligo depuis qu’elle a 4 ans, à savoir des taches blanches qui apparaissent et s’étendent sur la peau. Michael Jackson en était aussi atteint. Winnie Harlow, 20 ans, a enduré moqueries et rejet pendant des années, avant d’atteindre son rêve de devenir un mannequin internationale. Elle était sortie de l’anonymat en participant à l’émission «America’s Next Top Model».

L’an dernier, elle devenait le visage de Desigual. Elle dit aimer chaque seconde du tourbillon qu’est devenu sa vie, soutenue par les solides petits-déjeuners de sa mère à Toronto. Si elle dit avoir réalisé la plupart de ses rêves, l’un d’eux demeure: faire la couverture de «Vogue USA», la bible de la mode gérée d’une main de fer par la célèbre Anna Wintour. Son rire est généreux, sa vitalité contagieuse, sa volonté de fer. Elle a appris à être fière d’elle et est devenue la porte-parole des personnes atteintes du vitiligo, une maladie qui affecte jusqu’à deux millions d’Américains.

Le monde de la mode a longtemps été blâmé pour une multitude de travers: troubles alimentaires, culte de la minceur, ou encore manque de diversité. Hormis sa pigmentation, Winnie a le profil classique du mannequin, 1m78, la taille fine, les membres longs, et des pommettes ciselées. «Même les top models maintenant ont beaucoup de personnalité, et j’ai l’impression que c’est ce que veulent les gens, quelqu’un auquel ils puissent s’identifier, une vraie personne», explique Chantelle Winnie. Cette semaine, une mannequin trisomique doit aussi défiler à New York. Les mannequins un peu rondes deviennent plus communes dans les magazines. «J’ai l’impression que le secteur (de la mode) est vraiment en train de s’ouvrir, d’élargir sa vision.» Pour les jeunes filles qui doutent parfois d’elles-mêmes, elle a un message: «Concentrez-vous sur l’opinion que vous avez de vous mêmes et non sur l’opinion qu’ont les autres».