Andrew Carnegie l’homme le plus riche du monde

Andrew Carnegie l'homme le plus riche du monde

Andrew Carnegie l’homme le plus riche du monde

 

Partout en Europe, mais surtout en Grande-Bretagne, le milieu du 19e siècle fut particulièrement noir sur le plan économique. La famine obligea plus de deux millions de personnes à émigrer vers d’autres continents. Ce fut le cas pour la famille Carnegie de Dunfermline en Ecosse. Fils d’un modeste ouvrier du textile, Andrew Carnegie naquit le 25 novembre 1835.

Il devint un des plus grand entrepreneurs de son temps…

Espérant trouver de meilleures conditions d’existence, la famille Carnegie quitta l’Ecosse en 1848. Andrew Carnegie fit de l’espoir de ses parents une belle réalité: entre la guerre de Sécession et le début du 20e siècle, il amassa une immense fortune avec les aciéries de Pittsburgh. Il devint le premier milliardaire de l’histoire....et un noble philanthrope

Au moment où il quitta les affaires en 1901, Andrew Carnegie disposait d’une des plus colossales fortunes privées du monde. Doué d’un sens particulier pour les affaires, il sut gérer habilement ses fonds par l’entremise de sa propre banque créée à Hoboken (New Jersey). Entre 1901 et 1914, il créa nombre de fondations qu’il dota de près de 350 millions de dollars. La valeur actuelle de ses fondations se monterait à plus de 3 milliards de dollars.

Il a créé aux États-Unis environ 2 500 bibliothèques publiques gratuites portant son nom, les Carnegie Librairies. 

L'université de Syracuse (en anglais, Syracuse University) est une université privée non-confessionnelle située à Syracuse, dans l'État de New York.

L’université de Syracuse (en anglais, Syracuse University) est une université privée non-confessionnelle située à Syracuse, dans l’État de New York.

 

salle de lecture à la bibliothèque Carnegie à l' Université de Syracuse.

salle de lecture à la bibliothèque Carnegie à l’ Université de Syracuse.

Bibliothèque Carnegie à l' Université de Syracuse. Selon SU , le bâtiment a été érigé en 1907, grâce à un don de 150.000 $ de la Fondation Andrew Carnegie. Depuis plusieurs décennies, il a servi comme bibliothèque principale de SU et abrite aujourd'hui le département de mathématiques et de la Bibliothèque des sciences et de la technologie.

Bibliothèque Carnegie à l’ Université de Syracuse. Selon SU , le bâtiment a été érigé en 1907, grâce à un don de 150.000 $ de la Fondation Andrew Carnegie. Depuis plusieurs décennies, il a servi comme bibliothèque principale de SU et abrite aujourd’hui le département de mathématiques et de la Bibliothèque des sciences et de la technologie.

(Plus d’informations): http://www.carnegie.org

Des principes généreux

Le début du 20e siècle fut l’époque où bon nombre de personnes fortunées mirent en place des fondations. Andrew Carnegie fut sans doute le premier à exprimer publiquement sa conviction: les riches étaient, selon lui, moralement obligés de pratiquer la charité. « Toute fortune dépassant les besoins personnels et familiaux devrait être administrée et engagée pour le bien de la communauté », écrivait-il déjà en 1889 dans son livre « The Gospel of Wealth ».

Un événement marquant

En 1904, un accident causa la mort de 178 travailleurs dans les mines de Harwick, près de Pittsburgh. On rapporta à Andrew Carnegie le comportement exemplaire d’un ingénieur et d’un mineur qui, au péril de leur vie, sauvèrent d’innombrables blessés d’une mort certaine. Emu par ces « actes héroïques », il créa dans onze pays des fondations destinées à récompenser les mérites de ceux et celles qui mettaient ainsi leur vie en jeu pour sauver leurs semblables.

Citations Andrew Carnegie

 J’ai connu des millionnaires manquant cruellement d’une nourriture qui à elle seule peut entretenir tout ce qui est humain dans l’homme, et je connais des travailleurs, et nombre de ceux qu’on appelle pauvres, qui connaissent des plaisirs inatteignables par ces mêmes millionnaires. C’est l’esprit qui enrichit le corps. 

 Il n’est pas de catégorie sociale plus misérable que celle qui possède uniquement l’argent. L’argent ne peut être qu’une bête de somme au service de quelque chose qui le dépasse infiniment. Elevé à un rang plus important, comme il l’est parfois, l’argent reste pourtant le Caliban qui ne peut quitter son rôle bestial. Mes aspirations me portent plus haut. 

 Puissé-je avoir contribué à l’enrichissement et aux joies de l’esprit, à tout ce qui apporte aux vies des laborieux de Pittsburgh un peu de douceur et de lumière. C’est pour moi le meilleur usage que l’on puisse faire de la richesse. 

Pratiquement jamais personne n’a conservé une fortune faite en spéculant. 

 Toute vie qui n’a pour but que de ramasser de l’argent est une piètre vie. 

 Tout homme qui meurt riche meurt déshonoré. 

 Le travail d’équipe permet à des personnes ordinaires de faire des choses extraordinaires. 

(Un manager) doit être propriétaire, au moins en partie, de l’entreprise qu’il dirige et à laquelle il consacre ses efforts, et dépendant essentiellement, pour ses revenus, non d’un salaire mais des bénéfices.

Celui qui ne peut pas raisonner est un imbécile. Celui qui ne fait pas est un bigot. Celui qui n’ose pas est un esclave.

Faites du bien concrètement et en permanence dans ce monde.

Si vous voulez être heureux, fixez-vous un objectif qui commande vos pensées, libérez votre énergie, et insufflez de l’inspiration à vos espoirs.

Vos Commentaires: