Citations de Lao-Tseu

Citations de Lao-Tseu

Lao Tseu ou Lao-tseu (vers 570 av. J.C. – vers 490 av. J.C.) est un sage chinois considéré a posteriori comme le père fondateur du taoïsme.

La bonté en parole amène la confiance. La bonté en pensée amène la profondeur. La bonté en donnant amène l’amour.

 

Le bonheur naît du malheur; le malheur est caché au sein du bonheur.

 

Celui qui sait s’arrêter ne périclite jamais. Il pourra subsister longtemps.

 

Celui qui connaît la virilité, mais contient la féminité, deviendra un bassin où s’accumule toute la force du monde.

 

Votre ennemi est votre meilleur professeur.

 

Connaître les autres, c’est sagesse. Se connaître soi-même, c’est sagesse supérieure.

 

L’échec est le fondement de la réussite.

 

L’intelligence consiste dans la connaissance des autres, alors que la vraie sagesse consiste dans la connaissance de soi.

 

Dans la simplicité absolue, il n’y a point de désirs. L’absence de désirs, s’est la paix.

 

Imposer sa volonté aux autres, c’est force. Se l’imposer à soi-même, c’est force supérieure.

 

Le sage ne rencontre pas de difficultés. Car il vit dans la conscience des difficultés et donc n’en souffre pas.

 

Être conscient de la difficulté permet de l’éviter.

 

Pas de plus grand malheur que d’être insatiable. Pas de pire fléau que l’esprit de convoitise. Qui sait se borner aura toujours assez.

 

La voie de l’homme sage s’exerce sans lutter.

 

Celui qui se conduit vraiment en chef ne prend pas part à l’action.

 

L’humilité sert à agir avec puissance.

 

Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours.

 

Il n’y a point de chemin vers le bonheur. Le bonheur, c’est le chemin.

 

Il est plus intelligent d’allumer une toute petite lampe que de se plaindre de l’obscurité.

 

Il n’est pas de situation si compliquée qu’une absence de décision ne puisse résoudre.

 

La perception de l’infiniment petit est le secret de la clairvoyance, la protection de l’infiniment fragile et tendre est le secret de la force.

 

L’expérience est une lumière qui n’éclaire que soi-même.

 

Celui qui excelle à employer les hommes se met au-dessous d’eux.

 

Tu es le maître des paroles que tu n’as pas prononcées ; tu es l’esclave de celles que tu laisses échapper.

 

Le sage peut découvrir le monde sans franchir sa porte. Il voit sans regarder, accomplit sans agir.

 

Celui qui parle trop et raffine sur tout ne connaîtra jamais la paix.

 

Un mot prononcé avec bienveillance engendre la confiance. Une pensée exprimée avec bienveillance engendre la profondeur. Un bienfait accordé avec bienveillance engendre l’amour.

 

Qui triomphe de lui-même possède la force.

 

Accomplis ta tâche puis fais un pas en arrière. C’est la seul chemin qui conduise à la sérénité.

 

Celui qui en sait beaucoup sur les autres est peut-être instruit, mais celui qui se comprend lui-même est plus intelligent.

 

Celui qui dirige les autres est peut-être puissant, mais celui qui s’est maîtrisé lui-même a encore plus de pouvoir.

 

La tranquillité est la plus grande des révélations.

 

Un voyage de mille lieues commence par un pas.

 

Plus on voyage loin, moins on se connaît.

 

Ne te venge pas. Assieds toi au bord de la rivière et tu verras le cadavre de ton ennemi passer.

 

Qui s’exhibe ne rayonnera pas. Qui s’affirme ne s’imposera pas. Qui se glorifie ne verra pas son mérite reconnu. Qui s’exalte ne deviendra pas un chef.

 

Entre oui et non, la frontière est bien mince. Le bien et le mal sont entremêlés.

atmosphere-citation.com/  

Vos Commentaires: