Le Pont des arts à Paris, depuis 2008 des cadenas d’amour sont scellés chaque jour sur ses grilles par des amoureux du monde

Le réalisateur français Louis Letellier a filmé la scène finale sur le pont des arts devant les milliers de cadenas symboles de l’histoire et de l’amour magiques entre ses deux personnages.

Edifiée initialement sous le 1er Empire par Napoléon Bonaparte, la passerelle actuelle est sa réplique à l’identique reconstruite en 1984, après un accident de péniche qui fit s’effondrer la structure devenue fragile. Ce pont, réservé aux piétons, a toujours eu la préférence des parisiens qui aiment y flâner à la belle étoile du Louvre à St Germain, y partager un verre ou y pique-niquer le week-end. Ses expositions temporaires sont également un bon prétexte pour s’y balader. Source d’inspiration historique des étudiants en beaux arts, des peintres et des photographes, le pont connaît un nouveau type d’engouement depuis 2008, dont l’origine reste un mystère même si certains attribuent sa naissance en Hongrie : des cadenas d’amour sont scellés chaque jour sur ses grilles par des amoureux du monde entier venus ainsi faire vœu d’éternité avant de jeter la clé dans la Seine. Cette jolie coutume endommage malheureusement l’armature et oblige la mairie de Paris à la changer tous les six mois au plus grand regret des amants…

pont-des-arts-Paris-cadenasbande annonce du film Insaisissables