photos délirantes d’un papa inspiré, par le photographe John Wilhelm

 

  • John Wilhelm est un informaticien suisse et il a deux amours dans la vie ; sa famille & la photographie. Il s’amuse depuis quelques années à marier les deux dans de superbes créations.
    Crédits photo , John Wilhelm

    Crédits photo : John Wilhelm

  • photo

    Crédits photo : John Wilhelm

  • photo,bain,salle de bain

    Crédits photo : John Wilhelm

  • enfant,feu,camping

    Crédits photo : John Wilhelm

  • jujube,bonbon,candy crush

    Crédits photo : John Wilhelm

  • lunette fashion quote

    Crédits photo : John Wilhelm

  • oiseau quote,océan

    Crédits photo : John Wilhelm

  • viande,steak,boeuf

    Crédits photo : John Wilhelm

  • pélican,plage,mer

    Crédits photo : John Wilhelm

  • alimentation,spaghetti,recette

    Crédits photo : John Wilhelm

  • cinéma,festival,film

    Crédits photo : John Wilhelm

  • couche,bébé,couche jetable

    Crédits photo : John Wilhelm

  • écouteur,son,micro

    Crédits photo : John Wilhelm

  • dentiste,soin dentaire

    Crédits photo : John Wilhelm

  • ovni,extra terrestre

    Crédits photo : John Wilhelm

  • voyage,safari,afrique

    Crédits photo : John Wilhelm

  • alimentation,nutella,noisette

    Crédits photo : John Wilhelm

  • crêpe,chandeleur,recette de cuisine

    Crédits photo : John Wilhelm

  • Batman,auto,balayeuse

    Crédits photo : John Wilhelm

  • cirque,animaux,cirque du soleil

 

une mystérieuse forêt entièrement tapissée de jacinthes

 Cette mystérieuse forêt  représentée sur ces photographies, existe bel et bien. On l’appelle Hallerbos (ou Bois de Hal en néerlandais) et elle se situe en périphérie bruxelloise.

Son épais tapis de fleurs de jacinthe donne l’impression que cette forêt sort tout droit d’un conte de fées. Ces fleurs prospèrent et fleurissent au printemps et au début de l’été, et c’est ce feu d’artifice de bleu et de violet qui donne leur nom aux forêts de jacinthes comme celle-ci.

La floraison des premiers jours de printemps draine une foule de visiteurs (et de photographes) vers Hallerbos et les forêts similaires. Les conditions brumeuses sont idéales pour les photographes, car elles confèrent aux bois une atmosphère mystérieuse et surnaturelle.

De quoi s’agit-il ?

Chaque année aux alentours du mois d’avril et de mai, la floraison des jacinthes sauvages couvrent 250 hectares du Bois de Hal. Les hêtres qui n’ont pas encore développé leur feuille donnent toute la lumière dont elles ont besoin aux fleurs qui poussent à leurs pieds.


Crédits images : Kilian Schönberger


Crédits images : Walter Spoor

bois de hal

bois de hal

Crédits images : Jimmy De Taeye


Crédits images : Kilian Schönberger


Crédits images : Matthias Locker


Crédits images : Ramon Stijnen


Crédits images : Josnas


Crédits images : gvriend


Crédits images : Mathijs Frenken


Crédits images : Kilian Schönberger


Crédits images : Bart Ceuppens


Crédits images : Robert Delpeut


Crédits images : Adrian Popan

 

A faire en amoureux, en famille ou même entre potes fans de randonnée.
A faire, tout simplement !

1 er avril

banque imagebanque image