Proverbe bouddhiste-Proverbe tibétain – Proverbe des pays d’Asie

Proverbe bouddhiste-Proverbe tibétain - Proverbe des pays d'Asie

Proverbe bouddhiste

 

Proverbe bouddhiste-Proverbe tibétain Proverbe des pays d’Asie

  • Qui sait si c’est demain ou ta prochaine vie qui viendra en premier
  • A celui qui détient le bonheur intérieur, ce sont les quatre saisons qui sont belles. ”
  • Après avoir traversé la rivière, on oublie le pont ; et quand on est guéri, on oublie le médecin.
  • Aucune souffrance n’est telle que la colère, aucun bonheur n’est comparable à la patience.
  • Bavardage est écume sur l’eau, action est goutte d’or.
  • Bonheur et malheur résident dans l’esprit. Chaleur et froid sont entre les mains du soleil.
  •  Ce n’est pas la richesse qui fait l’homme, c’est l’homme qui fait la richesse.
  •  Celui qui n’éprouve pas de reconnaissance quand on le sert est le chef. Celui qui n’éprouve pas d’amitié quand on le nourrit est le loup.
  • Celui qui s’accroche aux petits bonheurs n’atteindra pas le grand bonheur.
  •  Comme la grêle précède la pluie, les querelles précèdent l’éloignement des êtres proches.
  •  Il faut connaître les joies et les peines pour reconnaître bonheur et malheur.
  • Il vaut mieux avoir vécu vingt-cinq jours comme un tigre qu’un millénaire comme un mouton.
  • Il vaut mieux boire de l’eau avec un ami plutôt que de partager le miel avec un ennemi.
  • La liane parvient au sommet d’un grand arbre en s’appuyant sur lui.
  • La parole doit être vêtue comme une déesse et s’élever comme un oiseau.
  •  Le meilleur des amis est celui qui ne trahit jamais.
    Le sentier est unique pour tous, les moyens d’atteindre le but varient avec chaque voyageur.
  • Le voyage est un retour vers l’essentiel.
  • Le vrai bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur, il ne dépend que de nous-mêmes.
  •  Les chiens n’aiment pas le bâton,
    les hommes n’aiment pas la vérité.
  •  Les vrais chefs doivent savoir désobéir.
  •  Lorsqu’il est libre, l’esprit est naturellement serein, de même que l’eau non agitée est par nature limpide et claire.