Très beaux texte d’Erma Hombrek. Et Dieu créa la maman.

Très beau texte d’ Erma Hombrek. Et Dieu créa la maman.

Très beau texte d' Erma Hombrek. Et Dieu créa la maman.

maman


Du soir au matin, du matin au soir, il travaillait sans relâche à créer la MAMAN.  
Lui apparut alors un ange qui lui dit: Vous en mettez du temps pour cette créature-là!

Le Bon Dieu lui répondit:  As-tu seulement lu sa fiche technique?
Il faut quelle soit entièrement lavable sans être de plastique, elle est composée de mille pièces mobiles et toutes remplaçables, elle roule au café noir et aux « restants » de cuisine, elle marie la douceur de roulement à la solidité de la carrosserie.

Ses baisers guérissent tout, depuis les entorses aux chevilles, jusquaux chagrins damour…
Il lui faut aussi six paires de mains!

L`ange hocha la tête: Six paires de mains? Impossible!

Ce ne sont pas tellement les mains qui membarrassent, expliqua le Bon Dieu,
mais les trois paires de yeux indispensables à toute maman.

Ce nest pas conforme au prototype! riposta lange.

En soupirant, le Bon Dieu continua:
Il lui faut une paire d`yeux qui voient à travers les porte fermées:
Quest-ce que vous faites là les enfants?Tout en connaissant la réponse.
Une autre paire dyeux derrière la tête pour voir ce quelle ne devrait pas, mais quelle doit savoir.
Et une troisième paire par devant, pour regarder lenfant qui fait une bêtise, des yeux qui disent quand même:
 « Je taime et je te comprends… » Et sans ouvrir la bouche!

Seigneur, dit lange en lui tapotant amicalement lépaule, allez vous coucher, il se fait tard. À chaque jour suffit sa peine.

Je ne peux pas répond le Bon Dieu, je sens que je touche au but.
Je suis sur le point de créer un être véritablement à mon image, un être qui me ressemble!
Jai enfin réussi à rendre cette créature capable de se guérir toute seule quand elle est malade,
de préparer un repas pour six personnes avec une livre de viande hachée,
de faire prendre son bain à son grand garçon de neuf ans
et de consoler le premier chagrin damour de sa grande de quinze ans.»

Lange continue linspection de la future maman:« trop délicate», murmure-t-il.

Oui, mais combien résistante! réplique vivement le Bon Dieu.
C`est incroyable tout ce que cette créature peut faire et supporter!

Elle peut penser? Demande l`ange

Non seulement penser, mais encore AIMER et apaiser dit Dieu.

Lange continue lexamen, passe son doigt sur la joue et fait remarquer: Oh! Il y a une fuite!

Ce nest pas une fuite, dit le Bon Dieu; cest une larme.

Une larme de quoi? Demande lange.

Une larme de joie, de tendresse, de déception, de tristesse, de solitude, ou encore de fierté, dit le Bon Dieu.

Ce sera sûrement « le » chef-doeuvre de toute la création
 conclut lange.

De fait, ajoute le Bon Dieu, jen suis si fier que jen prépare une pour mon propre Fils. Je lappellerai Marie.
 

Denzel Washington Invité pour le discours de fin d’étude des élèves de Dillard University, il leur a donné des conseils très inspirés !

Denzel Washington Invité pour le discours de fin d’étude des élèves de Dillard University, il leur a donné des conseils très inspirés !denzel_washington_aux_etudiants_de_dillard_universityD’une humilité rare pour un acteur de cinéma, Denzel Washington va plus loin :

Tout ce que vous voyez en moi et que vous pensez que j’ai accompli, tout ce que j’ai, je l’ai par la grâce de Dieu. Comprenez cela, c’est un cadeau.

J’ai été protégé, j’ai été guidé, j’ai été corrigé, j’ai mis Dieu dans ma vie et Dieu m’a gardé humble.

Je n’ai pas toujours été à ses côtés, mais Lui l’a toujours été. Soyez proches de lui, dans tout ce que vous faites. Soyez proches de Dieu. »

« Dites merci »

L’acteur en a également profité pour rappeler à ces jeunes l’importance de remercier, en toute circonstance. « Lorsque vous êtes à genoux, dites merci. Dites merci pour la grâce accordée, dites merci pour la miséricorde, dites merci pour le discernement, dites merci pour la sagesse, dites merci pour vos parents, dites merci pour l’amour, dites merci pour la bonté, dites merci pour l’humilité, dites merci pour la paix, dites merci pour la prospérité. »

Pour ces étudiants qui vont débarquer prochainement sur le marché du travail, Denzel Washington a conseillé de toujours pouvoir rêver, tout en se fixant des objectifs de vie concrets.

« Rêvez, mais donnez-vous des objectifs, des objectifs de vie, chaque mois, chaque jour… comme moi je fais » a-t-il notamment ajouté.

Enfin, l’acteur s’est également permis de leur délivrer un message sur l’argent. Certains diront que c’est l’hôpital qui se moque de la charité, Denzel Washington aurait gagné 40 millions de dollars en 2014 avec un patrimoine estimé à plus de 140 millions de dollars. Pourtant le comédien afro-américain a estimé qu’il ne fallait pas s’attacher aux choses matérielles.

« Peu importe l’argent que vous gagnerez, vous ne l’emporterez pas avec vous. »