Albert, l’oeuf de supermarché devenu caille

Albert, l’oeuf de supermarché devenu caille

Albert est une caille pas comme les autres.  Ce poussin est né grâce à Alwyn Wils, un Néerlandais curieux de savoir ce que donneraient des œufs de supermarchés placés dans une couveuse. Est-il possible d’obtenir un poussin en couvant un œuf acheté en supermarché ? A cette question régulièrement posée par les enfants, les adultes répondent par la négative et pour cause, il est communément admis que les œufs du commerce ne sont pas fertilisés. Pas entièrement convaincu par cette théorie, Alwyn Wils a décidé de mené l’expérience lui-même. Ce Néerlandais de 45 ans résidant à Haarlem, a ainsi placé dans un incubateur une douzaine d’œufs de caille acheté à Albert Heijn, une chaîne de supermarchés néerlandaise. Une belle expérience Les œufs ont été laissés durant une vingtaine de jours à une température constante de 37,5°C et aussi incroyable que cela puisse paraitre, un poussin est bel et bien né de cette curieuse couvée. Présent au moment de l’éclosion, Alwyn Wils a désormais endossé le rôle de « mère poule ». Il a nommé la petite caille « Albert » et s’occupe d’elle très consciencieusement.

Un cas extrêmement rare Selon le Néerlandais, « Albert est un cas sur un million ». En effet, les œufs sélectionnés pour la vente ne comportent généralement pas d’embryons. Ils sont pondus par des cailles, censées ne pas avoir été fécondées. Si la plupart des élevages ne rassemblent à cet effet que des pondeuses, il arrive toutefois que certains intègrent un mâle ou deux pour une centaine de femelles. Ce ratio permet d’assurer au groupe de meilleures conditions et à l’éleveur un rendement optimal. Cette situation suppose toutefois des fertilisations accidentelles et c’est probablement ainsi qu’Albert a été conçu.