Abraham Lincoln: Personne n’a de vie parfaite…son histoire

Abraham Lincoln: Personne n’a de vie parfaite…son histoirea-lincoln

LA FORCE DE PERSÉVÉRER

Personne n’a de vie parfaite. Chacun d’entre nous a ses problèmes, seulement certains décident d’avancer malgré tout

Abraham Lincoln (1809-1865)

16e Président des États-Unis

du 4 mars 1861 au 15 avril 1865

Aujourd’hui, Abraham Lincoln est dans les mémoires comme un leader visionnaire, un orateur doué et un des plus grands présidents américains. En son temps, cependant, il fait face à des critiques sévères pour sa gestion de la Guerre Civile et son expansion du pouvoir exécutif. Lincoln a été le premier président à être assassiné, il a été abattu par l’acteur John Wilkes Booth, le 14 avril 1865, seulement six jours après la reddition de Robert E. Lee à Appomattox, et mourut le lendemain matin.

Le nom d’Abraham Lincoln est associé à la Guerre Civile et à l’abolition de l’esclavage (XIIIe amendement).

Premières années

Hogdenville, Kentucky, « Birthplace »

Abraham Lincoln est né le 12 février 1809 dans une maison en rondins, « Sinking Spring Farm« , près de Hodgen Mill (aujourd’hui Hodgenville) dans Hardin County (actuellement LaRue County), Kentucky;

En Décembre 1808, les Lincoln avaient acheté le « Sinking Spring Farm » qui comprenait 348 acres, une cabane, une source et un ruisseau pour 200 $. Typique de la plupart des maisons des premiers pionniers, cette cabane avec une seule chambre à coucher a été construite en chêne et en châtaignier, et jointer avec de l’argile locale. La cabane mesurait environ 16 par 18 pieds, etait chauffée par un poêle doublé de pierre, le plancher était en terre battue, et était complétée par une fenêtre, une porte et un toit en bardeaux avec une cheminée basse pour faire la cuisine.

son père était Thomas Lincoln, charpentier de métier et fermier par nécessité, et sa mère Nancy Hanks couturière décédée en 1818, peu de temps après que la famille déménage à ce qui est aujourd’hui Spencer County, Indiana. Tous deux étaient pionniers originaires de Virginie.

 

abraham-lincoln_birthplace_kentucky

Photo de la vieille cabane supposée être le lieu de naissance d’Abraham Lincoln « Spring Spring Farm »

Depuis 1909, la cabane en rondins initialement reconnue en tant que cabane de son lieu de naissance a été placée dans le « Memorial Building ». Ce bâtiment protège la cabane berceau symbolique d’Abraham Lincoln. À ce jour, ce bâtiment a été visité par six présidents à l’ » Abraham Lincoln Birthplace National Historic Site ».

Thomas Lincoln épouse en secondes noces Sarah Bush Johnson, qui s’est avéré être une excellente mère pour Abraham, et le pousse à s’instruire, Abraham avait très peu d’éducation de base, ayant fréquenté des écoles dans le Kentucky et l’Indiana, que pendant environ un an de scolarité.

Il apprend par lui-même en lisant et relisant les quelques livres qu’il possédait, et tous ceux qui pouvaient lui tomber dans les mains.

En 1811 les Lincoln, attirés par la fertilité de la terre, vont s’établir, à une dizaine de miles plus au nord, à « Knob Creek Farm » – une ferme de 230 acres (93 ha) – dans le Kentucky où ils restent pendant 5 ans.

Knob Creek, Kentucky, Boyhood

Knob Creek, Kentucky, « Boyhood »

Knob Creek Farm, Kentucky, où vécut Abraham Lincoln une partie de son enfance
(Abraham Lincoln Birthplace National Historic Site)

Le président Lincon raconte en 1860, « Mon plus ancien souvenir…se situe à Knob Creek ». Sur place, à « Lincoln Living Historical Farm » a été érigée une copie exacte de la maison en rondins très typique de cette région, où vécut la famille Lincoln. La structure est construite en planches avec une cheminée de rondins et de boue.

Lincoln City, Indiana.

En décembre 1816, en raison de difficultés à propos de titres de propriété et des conflits qui s’ensuivirent la famille quitte le Kentucky pour l’Indiana. Thomas Lincoln emmène sa famille, y compris le jeune Abe âgé de 7 ans, dans le 19e Etat (depuis le 11 décembre 1816). Finalement, la famille s’installe à un mile environ de « Little Pigeon Creek », à « Spencer County » (près de l’actuelle Lincoln City) en Indiana, à l’endroit où se trouve actuellement le « Lincoln Boyhood National Memorial ». Vers février 1817, Thomas avait construit une nouvelle maison en planches représentant une ferme typique de l’Indiana de l’époque. C’est là qu’ Abe Lincoln, grandit jusqu’à l’âge adulte dans les rudes étendues sauvages du Sud Indiana. Et bien qu’il n’ait que 8 ans, la hache à la main, il se mit au travail aidant à éclaircir la forêt, couper le bois et découper des planches pour les barrières.

Malheureusement, le 5 octobre 1818 à 34 ans, Nancy, la mère d’Abraham décède d’un empoisonnement par le lait (« milk sickeness ») provoqué par le « white snakeroot », alors qu’il est dans sa dixième année. Un peu plus loin on peut voir la tombe de Nancy Hanks Lincoln, la mère de Lincoln.Abraham Lincoln jeune

En 1819, son père le laisse ainsi que sa sœur aux soins d’un cousin, pendant qu’il retourne à Elizabethtown dans le Kentucky à la rencontre de Sarah Bush Johnston qu’il connaissait depuis longtemps, et récemment veuve, le couple décide de revenir à « Spencer County » dans l’Indiana, où ils pourront se marier (2 décembre 1819) et élever leurs enfants respectifs, ensemble. Sarah sera une bonne et gentille belle-mère pour Abraham et sa sœur et l’encouragea à apprendre par lui-même.

Il vit parmi les pionniers. La région est sauvage, avec de nombreux ours et autres animaux sauvages dans les forêts. Il montre de bonnes dispositions intellectuelles, à 11 ans il fréquente pour la première fois une école dans l’Indiana, où le professeur lui prête un livre : « Life in Washington » qui eut un profond effet sur le futur président. Lincoln raconta plus tard qu’il lut tous les livres qui lui passaient entre les mains. On le voyait souvent avec un livre dans une main et une hache dans l’autre, pour travailler dans la forêt.

En 1828, il est employé par James Gentry, l’homme le plus riche de la communauté, pour accompagner son fils à la « New-Orleans » sur un petit bateau chargé de produits agricoles. Là, Lincoln est témoin de la vente aux enchères d’un esclave sur les quais. Cet épisode le troubla et lui laissa une impression très désagréable.

Macon County et New Salem, Illinois

En mars 1830 la famille Lincoln s’installe à « Macon County » en Illinois, sur des terres plus fertiles et en un endroit où ne sévit pas la « milk sickness ». En 1831 ils sont à « Coles County » et dans les années 1840, Thomas Lincoln, établit sa ferme à « Goodenest Prairie » dans la partie sud de « Coles County ». (« Lincoln Log Cabin State Historic Site« ). Les parents de Lincoln occupent une maison en planches de deux pièces où ils terminèrent leurs jours.

En juillet 1831, Abraham Lincoln a 22 ans, il quitte sa famille et part s’établir dans une maisonnette au village de New Salem, maintenant le « Lincoln’s New Salem State Historic Site ». Lincoln vécut à New Salem pendant six ans, survenant à ses propres besoins en faisant des petits jobs, travaille comme employé dans une boutique, il achète des parts dans un autre magasin qui périclite, occupe un emploi de receveur de poste (1833-1836) et travaille comme surveillant adjoint du comté. Il participe également à une petite troupe de lutteurs. C’est là qu’il continua également sa scolarité, étudie la grammaire et lit des livres de droit empruntés à un avocat de Springfield. C’est alors qu’il débute des études de droit, en les payant à mesure que ses moyens le lui permettent. Il commence ainsi à établir sa réputation d’honneteté. Il reçoit sa licence pour pratiquer le droit à la Cour Suprême de l’Illinois le 9 septembre 1836 .

Carrière militaire

Pendant la « Black Hawk War« , contre les indiens, il s’engage comme Volontaire dans le « Thirty-First Regiment of Illinois » de « Sangamon County Rifles » organisée le 21 avril 1832; il est nommé capitaine par ses camarades et sert jusqu’au 27 mai, quand la compagnie est dissoute; il s’engage à nouveau dans la milice privée jusqu’à sa dissolution le 16 juin 1832.

Après cet épisode il retourne à New Salem dans l’Illinois, pour y commencer des études de droit.

Carrière politique

1834 – 1848

La maison du President Lincoln à Springfield, Illinois

Lincoln s’intéresse à la politique en défendant des intérêts locaux et est élu à l’Assemblée de l’Illinois (1834-1848) pour représenter « Sangamon County ».

A. Lincoln Springfield home
Maison de Lincoln à Springfield

Lincoln s’installe à Springfield,la capitale de l’État le 15 avril 1837, avec deux sacoches contenants tous ses objets personnels. Il loue une chambre et devient le jeune associé de John Todd Stuart, le cousin de sa future épouse. Un peu plus tard, en 1841, il s’associe avec Stephen Logan et William H. Herndon. A Springfield Lincoln vécut, travailla et continua à développer les idées pour lesquelles on se souvient de lui. Aujourd’hui le « Lincoln Home National Historic Site » conserve sa mémoire dans 4 emplacements de la ville. C’est dans le centre-ville que Lincoln acheta, en 1844, après la naissance de son premier enfant, la seule maison dont il fut propriétaire et qu’il habita avec sa famille pendant 17 ans, jusqu’à son départ pour Washington en 1861.

Il se marie le 4 novembre 1842 avec Mary Todd, la fille d’un banquier du Kentucky; ils eurent quatre garçons, mais un seul atteindra l’âge adulte.

Abraham Lincoln 1846
Daguerréotype d’Abraham Lincoln en 1846 par Nicholas H. Shepherd,
(c’est la plus ancienne photographie connue). Courtesy of the Library of Congress.

1847 – 1849

Il est élu au Congrès des États-Unis (1847-1849). Il travaille pour Zachary Taylor. Mais déçu par l’approbation du Congrès favorable à la guerre contre le Mexique, sa popularité décline, il finit par rentrer à Springfield pour exercer sa profession d’avocat. Dès cette période ses positions anti-esclavagistes sont apparentes mais il n’est pas en faveur du droit de vote pour la population noire. Il se fait connaître par ses discours contre l’admission de nouveaux Etats esclavagistes dans l’Union en particulier lorsqu’il se présente aux élections sénatoriales de 1858 dans lesquelles il est battu par Stephen Douglas.

1854

En 1854, il renoue avec la politique à propos de la question de l’esclavage. Il s’oppose fortement à Stephen A. Douglas au sujet du « Kansas-Nebraska Act », organisant un gouvernement territorial pour les territoires qui allaient devenir plus tard les États du Kansas et du Nebraska. Il fait un discours à Springfield et à Peoria en attaquant la question de l’esclavage en implorant les idéaux démocratiques contenus dans la Déclaration d’Indépendance.

1855

Il se présente aux élections sénatoriales, mais est battu.

A ce moment là, ses idées s’écartaient desWhigs et se rapprochaient de celles du nouveau Parti Républicain. La plupart des Whigs du Nord, comme Lincoln, rejoignent le tout nouveau parti Républicain et s’attaquent au « Kansas-Nebraska Act ». D’autres Whigs rejoignent le parti « Know Nothing », enthousiasmés par sa croisade nataliste contre les immigrants.

1858

En 1858, Abraham Lincoln se porta à l’élection sénatoriale contre Stephen A. Douglas qui l’emporta. Le débat portait surtout sur l’admission du Kansas dans l’Union, comme État esclavagiste ou non esclavagiste. Cette campagne fut de la plus haute importance parce que Lincoln obligea son concurrent à se prononcer contre la décision Dred Scott, ce qui lui aliéna une partie des démocrates et ensuite, en divisant ce parti, décida de sa défaite à l’élection présidentielle. Pour l’élection sénatoriale, Abraham Lincoln eut la majorité (4 000 suffrages) des voix des électeurs du premier degré, mais la répartition des districts électoraux assura 8 voix de majorité à Douglas qui fut réélu.

1860

A. Lincoln en février 1860
Photographie d’Abraham Lincoln debout pour un portrait avant un discours à Cooper Union à Manhattan, le 27 février 1860,
par Matthew Brady, New York 1860

• en mai, Le Parti républicain en fait cependant son candidat à l’élection présidentielle de 1860 où il est élu le 6 novembre 1860, avec seulement 40% des voix, grâce aux divisions au sein du Parti démocrate qui présente deux candidats.

Au lendemain de l’élection, le 20 décembre, alors que le nouveau président n’est pas encore investi, sept États font sécession : la Caroline du Sud, le Mississippi, la Floride, l’Alabama, la Géorgie, la Louisiane et le Texas.

1861

• le 4 février, Les six derniers États ayant fat sécession décident le 4 février 1861 de former les États Confédérés d’Amérique. Jefferson Davis est sélectionné comme président et Alexander Stephens comme vice-président.

• le 11 février, Lincoln prononce son discours d’adieu à Springfield juste avant son 52e anniversaire. Le voyage vers Washington DC dure 12 jours.

Seizième Président des Etats Unis

1861

• le 7 février 1861, La Confédération des États d’Amérique est organisée par les États du Sud qui s’étend de la Caroline du Sud au Texas. Jefferson Davis en est élu président. Davis, originaire du Mississippi, avait siégé au Sénat comme un des principaux défenseurs du Sud et a été Secrétaire de la Guerre du Président Franklin Pierce. Au cours de la guerre civile, Davis devra faire face au conflit entre l’idéologie confédérée des droits des États et la nécessité d’un gouvernement fort, central pour mener la guerre contre le président Abraham Lincoln et l’Union. Entre le moment de l’élection de Lincoln et son investiture, sept États du Sud ont fait sécession.

• le 4 mars 1861, Abraham Lincoln est investi en tant que seizième président des Etats-Unis. Il est le premier président Républicain. Il prononce son premier discours d’investiture. Souhaitant préserver l’unité du pays, il tente de pacifier le Sud en déclarant qu’il n’interfèrera pas avec l’esclavage là où il existe, mais que la sécession des États de l’Union est illégal. Il prévient qu’il va répondre à la violence par la force.

• le 11 mars 1861, le Congrès confédéré adopte à l’unanimité la Constitution confédérée, qui déclare la souveraineté des États et interdit le passage de tout projet de loi qui interdit l’esclavage.

 

1862A. Lincoln sitting

• le 20 février, William Wallace Lincoln, le fils du Président, décède à la Maison Blanche, probablement des suites d’une fièvre typhoÏde.

• le 16 avril 1862, l’esclavage est aboli dans le District de Columbia.

• le 1er juillet 1862, Lincoln institue l’impôt sur le revenu pour financer la Guerre de sécession.

1863

• le 1er janvier 1863, Lincoln énonce son progamme définitif d’ « Emancipation Proclamation » dans les Etats en rébellion; à l’origine de deux amendements à la Constitution, le premier abolissant l’esclavage (XIIIe amendement), le second garantissant les droits civils (XIV e amendement).

• le 24 février 1863, le territoire de l’Arizona est formé à partir de terres du territoire de New Mexico.

• le 3 mai 1863, le Territoire de l’Idaho est créé à partir des territoires existants. Ce territoire comprendra plus tard, les États du Montana et du Wyoming.

• le 20 juin, Lincoln incorpore la Virginie de l’Ouest dans l’Union, c’est le 35e État.

 

.• le 3 octobre 1863, Lincoln institue la fête nationale de Thanksgiving au dernier mardi de novembre.

• le 19 novembre 1863, Le président Lincoln prononce un discours pour l’inauguration du cimetière national en hommage aux victimes: « The Gettysburg Address« . En quelques mots, Lincoln rappelle les valeurs sur lesquelles son pays a été fondé et pour lesquelles il est prêt à lutter. Cette force de conviction et ce rappel à l’union et la démocratie resteront gravés dans l’histoire.

« Il y a quatre-vingt sept ans nos pères donnèrent naissance sur ce continent à une nouvelle nation conçue dans la liberté et vouée à la thèse selon laquelle tous les hommes sont créés égaux.
Aujourd’hui nous sommes engagés dans une grande guerre civile dont le but est de vérifier si cette nation, ou toute autre nation conçue dans un tel esprit et vouée à une telle cause, peut être viable. Nous sommes réunis sur un des grands champs de bataille de cette guerre.
Nous sommes venus pour faire d’une partie de ce champ un lieu sacré, où pouuront jouir de leur dernier repos ceux qui ont donné leur vie pour que cette nation puisse vivre.
Il était à la fois opportun et approprié que nous agissions ainsi.
Mais, en toute vérité, il ne nous est possible ni de dédier, ni de consacrer, ni de bénir cette terre.
Les braves, morts ou vivants, qui se sont battus en ce lieu l’ont consacré bien au-delà de nos pauvres moyens d’ajouter à leur œuvre ou de la décrier. Le monde aura à peine remarqué les propos que nous tenons en ce lieu et il n’en conservera qu’un souvenir éphémère, mais il n’oubliera jamais ce qu’ils y ont fait.
C’est plutôt nous les vivants qui devons nous consacrer à la tâche inachevée, mais si noblement conduite à son apogée par ceux qui se sont battus ici. C’est plutôt à nous qu’il appartient de nous consacrer au grand défi qui nous attend. Puissent ces morts à qui nous rendons hommage accroître notre attachement à la cause qui fut l’objet de leur ulitme et complet dévouement.
Puissions-nous, par notre détermination, faire en sorte que ces morts ne soient pas morts en vain, que cette nation, à l’ombre de Dieu, puisse renaître dans la liberté… et que le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ne disparaisse pas de la surface de la terre ».

 

1864

• le 22 février 1864, La convention du « National Union Party (nom temporaire du Parti Républicain) à Baltimore désigne Lincoln pour l’élection présidentielle.

A. Lincoln doit faire de nouveau campagne pour sa ré-élection. Une série de victoires sur le champ de bataille vient opportunément l’aider alors que l’état de guerre et les débats sur l’émancipation des esclaves créent un climat qui ne lui est pas favorable. Vingt-cinq États participèrent à la désignation des Grands électeurs. Les onze États qui avaient fait sécession (Caroline du Sud, Mississippi, Floride, Alabama, Géorgie, Louisiane, Texas, puis Virginie, Arkansas, Tennessee et Caroline du Nord) ne participèrent évidemment pas à cette désignation. Trois nouveaux États, désignèrent des grands électeurs : le Nevada qui venait juste d’être inclus dans l’Union, le Kansas et la Virginie-Occidentale, formée en 1862 par une partie des comtés de l’État de Virginie, restés fidèles aux États-Unis et au gouvernement fédéral.
Au total, 234 Grands électeurs furent donc désignés, mais un électeur du Nevada ne participa pas au vote.

• le 31 octobre 1864, le Nevada est admis en tant que 36e État de l’Union.

• le 8 novembre 1864, À la suite des victoires décisives de l’Union par l’amiral Farragut, en Alabama, et le général Sherman à Atlanta, Abraham Lincoln est réélu à la présidence des États-Unis, avec Andrew Johnson en tant que vice-président. Avec 55 pour cent du vote populaire, Lincoln remporte 212 voix électorales McClellan 21.

• le 16 novembre 1864, après avoir brûler Atlanta, le général Sherman commence sa fameuse marche de 300 miles vers la mer avec 62 000 hommes. Marchant 10 miles environ par jour, les troupes de l’Union ravagent le pays, détruisant tout sur cinquante miles de large; ils capturent Savannah à la fin de Décembre. Sherman se tourne ensuite vers la Caroline du Sud.

• le 22 décembre, Le Genereal William T. Sherman présente la prise de la ville de Savanah en Georgie, à Abraham Lincoln comme un « early Christmas gift. » ( cadeau de Noël).

1865

• le 31 janvier 1865, sous l’influence de Lincoln, la Chambre des Représentants approuve le treizième amendement, qui appelle à l’émancipation de tous les esclaves et aucune indemnité à leurs propriétaires. L’amendement a été adopté par le Sénat en 1864, mais n’a pas obtenu les votes nécessaires à la Chambre. En Décembre 1865, un nombre suffisant d’Etats a ratifié l’amendement constitutionnel pour le rendre obligatoire.

• le 4 mars, Abraham Lincoln est investi pour un second mandat. Il adresse son second discours inaugural. Pour la première fois, des Afro-Américains sont invités à participer au défilé inaugural d’un président des États-Unis.

• le 9 avril, La Guerre Civile est officiellement terminée. Le général Lee, signe sa capitulation devant l’Union à « Appomattox Court House« , Virginie.

• le 14 avril, Abraham Lincoln est assassiné au « Ford’s Theatre »

• le 15 avril, Abraham Lincoln meurt à 7 heures 20 du matin à « Petersen Boarding House« . Il avait 56 ans.

• le 19 avril, Les funérailles d’Abraham Lincoln se déroulent à la Maison Blanche.

• le 21 avril, Le train funéraire, avec les dépouilles d’A. Lincoln et de son fils Willie, part de Washington DC pour un voyage de 12 jours vers Springfield dans l’Illinois.

• le 4 mai, Les dépouilles de Lincoln et de son fils sont enterrées au cimetière Oak Ridge.

Évènements de politique intérieure

Dès son élection A. Lincoln est confronté au problème de la sécession des États sudistes. En fait cette sécession ainsi que la création de la Confédération par les États du sud n’est pas reconnue par les États de l’Union d’où le terme « Civil War » (Guerre Civile) employé par les Américains (et non « Guerre de Sécession » employé dans les ouvrages francophones). L’objectif de la guerre, toujours dans le même esprit, est de préserver l’Union.

La priorité de Lincoln est le maintien de l’Union et la réintégration des États sécessionnistes. Il dirige directement les opérations des forces armées avant de trouver en la personne du général Grant un chef en qui il peut avoir confiance. La conduite de la guerre nécessite des hommes et un financement; Lincoln introduit le service militaire pour pallier au déficit de volontaires et l’impôt sur le revenu. Sa contribution la plus connue restera la Proclamation d’Emancipation libérant les esclaves dans tous les États de l’Union.

Avant d’être élu président, et pendant sa campagne électorale en particulier, Lincoln avait fait plusieurs déclarations indiquant clairement son opposition à l’esclavage au nom de principes moraux. Il restera dans l’histoire comme l’auteur de la Proclamation d’Emancipation des esclaves mais certains critiques ont noté que sa priorité était liée à la restauration de l’Union et non pas aux droits civiques des esclaves.

Lincoln est élu à la présidence essentiellement en raison des dissensions au sein du Parti démocrate. Au cours de son mandat il est critiqué au sein de son propre parti car la guerre est longue et coûteuse et que beaucoup d’américains ne voient pas de raison de se battre pour le droit des Noirs. Il sera malgré tout réélu car l’Union est opportunément victorieuse sur le champ de bataille au moment du vote.

Évènements de politique étrangère

En matière de politique étrangère la reconnaissance de la Confédération des États d’Amérique par d’autres pays pouvait se poser, en particulier pour les européens. En fait ces derniers étaient surtout intéressés par la poursuite des relations commerciales et ont évité de soutenir la Confédération au risque de voir s’établir des relations privilégiées entre l’Union et leurs compétiteurs.

Fin de vie

Assassinat d'Abraham Lincoln

Ce dessin montre ce que les habitués du théâtre ont vécu au Théâtre Ford ce soir là.
CREDIT: Currier & Ives, lith. « The assassination of President Lincoln: at Ford’s Theatre, Washington, D.C., April 14th, 1865. » 1865.
Portraits of the Presidents and First Ladies, 1789-Present, Library of Congress.

Au cours d’une sortie au « Ford’s Theatre » à Washington D.C., A. Lincoln est assassiné par un sympathisant sudiste. Ce dernier, John Wilkes Booth, s’introduit derrière Lincoln et lui tire une balle à bout portant au niveau de la nuque. Le président est transporté dans une maison de l’autre côté de la rue la « Petersen’s Boarding House »; les médecins accourent et voient tout de suite que la balle a atteint le cerveau. Lincoln décède le lendemain matin 15 avril 1865. Il est enterré à Springfield dans l’Illinois, dans une crypte fortifiée bâtie en 1901 car des menaces avaient été proférées contre sa dépouille.

A. Lincoln sur son lit de mort
Abraham Lincoln sur son lit de mort

Ses dernières paroles furent: « There is no place I should like to see so much as Jerusalem. »

Le corps du Président Lincoln a été allongé en l’état pendant trois jours à la Maison Blanche du 17 au 19 avril. Le 19 avril une cérémonie funéraire s’est dérouléedans le salon Est de la Maison Blanche. Après la cérémonie, une longue et solennelle processionfunéraire a escorté le cercueilvers la rotonde du Capitole où le public a pu venir rendre hommage pendant trois jours. Le 21 avril le cercuei lconteant le corps d’Abraham Lincoln a été transporté à bord d’un train spécial en direction de Springfield, Illinois où il est arrivé le 3 mai 1865.

Funérailles du Abram Lincoln
Cérémonies des funérailles du Président Abraham Lincoln

Cette remarquable photographie montre les funérailles d’Abraham Lincoln en 1865 à New York, le convoi funéraire passant devant la résidence Cornelius Roosevelt. Les garçons à la fenêtre cerclée de rouge observant le cortège, sont le futur président Theodore Roosevelt âgé de 6 ans et son frère. ( Commentaires de Gary Anderson)

Faits marquants ou anecdotiques

Abraham Lincoln fut le premier président républicain de l’histoire américaine. Son élection en 1860 a déclenché la sécession des états esclavagistes et a débouché sur la guerre de Sécession et la proclamation de l’abolition de l’esclavage (1863). Réélu en 1864, il a été assassiné quelques jours après la victoire des nordistes.

Abraham Lincoln et son épouse Mary Todd ont quatre enfants, mais seul l’un d’entre eux atteint l’âge adulte. Il n’a plus aucun descendant à ce jour.

Abraham Lincoln était président lorsque les troupes Confédérées font feu sur Fort Sumter, un poste militaire de l’Union en Caroline du Sud, commençant ainsi la Guerre Civile (1861).

Abraham Lincoln était président lorsque est installée la ligne télégraphique Transcontinentale (1861).

Abraham Lincoln était président lors de « Homestead Act » (1862).

Abraham Lincoln était président lorsque Charles Dickens publie « Great Expectations », Victor Hugo publie les Misérables, et Lewis Carroll « Alice’s Adventures » (1861, 1862, 1865).

Les portraits d’Abraham Lincoln les plus connus le montre barbu alors que ce n’est que dans les dernières années de sa vie qu’il portait la barbe.

Pendant la guerre de Sécession Abraham Lincoln prononce un discours sur le champ de bataille de Gettysburg. C’est un hommage aux soldats qui sont morts pour « la renaissance de la liberté – un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». Le texte, très court, est gravé sur le monument qui lui rend hommage à Washington, DC et est considéré, par les américains, comme une déclaration d’importance majeure que les élèves du primaire apprennent par cœur.

Quatre personnes furent condamnées à mort par un tribunal militaire à la suite de l’assassinat d’ Abraham Lincoln. Parmi elles une femme qui fut la première à être exécutée par le gouvernement des États-Unis.

Avant même d’avoir été assassiné, Lincoln avait été la cible d’un tireur. En effet, il était sur le point d’embarquer dans son carosse qu’un coup de feu a éclaté. La balle a traversée le haut de forme du Président, ratant de quelques centimètres sa tête !

Surnom :

« Honest Abe » ; « Illinois Rail-Splitter »; « The Great Emancipator »

Reconnaissances – ÉponymesMount Rushmore National Monument, South Dakota

Sculptures des Présidents Washington, Jefferson, Lincoln, Th. Roosevelt
taillées dans le granit des Black Hills au Mont Rushmore (Dakota

Le portrait d’Abraham Lincoln figure sur le billet de 5 dollars et sur la pièce de one cent. Le billet de 5 $ a subi plusieurs révisions récentes. Le portrait d’Abraham Lincoln utilisé de 1914 à 2000 est d’une photographie prise par Anthony Berger à la Galerie Brady à Washington, DC Il a été gravé par Charles Burt. La refonte 2000 reposait sur une photo différente par Berger prises en même temps que celle utilisée pour le portrait original Lincoln 5 $.

Abraham Lincoln est le premier président à être photographié le jour de son investiture (avec John Wilkes Boothe près de lui sur la photo).

Mary Lincoln, son épouse, avait quatre frères qui combattirent dans l’Armée Confédérée pendant la Guerre Civile. Ce qui fit circuler la rumeur selon laquelle, selon les circonstances, elle était un espion de la Confédération.

Abraham Lincoln est l’un des présidents les plus admirés de l’histoire des États-Unis. Son nom a été donné à la capitale de l’état du Nebraska, un monument est érigé en son honneur au centre de la capitale fédérale et son effigie apparaît sur la pièce de 1c comme sur le billet de 5$. Son portrait est sculpté sur le mont Rushmore et les endroits importants de sa vie ont été transformés en musée.

AbrahamLincoln Memorial
Le lincoln Memorial a été inauguré en 1922, dans le West Potomac Park,
dans le prolongement du National Mall à Washington DC

L’anniversaire de sa naissance a été déclaré jour férié (jusqu’à la création du “jour des présidents”, jour férié destiné à honorer tous les présidents des États-Unis).

Il est certain que l’assassinat de Abraham Lincoln quelques jours après la fin de la guerre de Sécession a empêché ses contemporains de critiquer son action. Certains historiens relèvent aujourd’hui qu’il était bien plus concerné par le maintien de l’Union que par les droits des esclaves.

Le « Lincoln Heritage Trail » permet aux visiteurs d’avoir une meilleure compréhension de l’un des plus rêvérés des présidents de la nation américaine en suivant les étapes de sa vie depuis le modeste lieu de sa naissance, sa jeunesse, et jusqu’à ses premiers succès comme juriste en Illinois. Il y a 54 sites historiques en rapport avec le président Abraham Lincoln, situés à 290 km (180 mi) de Chicago (18 dans le Kentuchy, 18 dans l’Indiana, 18 dans l’Illinois).

Citations

Déclaration au Congrès en 1860 :

« Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne.

Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort.

Vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l’employeur.

Vous ne pouvez pas encourager la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.

Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.

Vous ne pouvez pas éviter les ennuis en dépensant plus que vous gagnez.

Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l’initiative et l’indépendance.

Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant à leur place ce qu’ils devraient faire eux-mêmes. »

L’idéal politique selon Abraham Lincoln: Discours de Gettysburg, Pennsylvanie, du 19 novembre 1863.

« Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps; vous pouvez même tromper quelques personnes; tout le temps; mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps ».

Lorsqu’un événement malheureux survient, nous avons trois choix : le laisser définir notre vie, le laisser nous détruire ou s’en servir pour devenir plus fort.

 Tu es maître de ta vie et qu’importe ta prison, tu as les clefs.

Sources

– Lowell H. Harrison, Lincoln of Kentucky, University of Kentucky Press, Lexington, Kentucky, 2000.

– Louis Austin Warren, Lincoln’s Parentage and Childhood, The Century Company, New York and London, 1926.

-http://medarus.org

Vos Commentaires: