PRENDRE LE TEMPS…DE PRENDRE SON TEMPS

PRENDRE LE TEMPS…DE PRENDRE SON TEMPS

Cher futur,

Je dois te faire une confidence, tu as longtemps été une source de stress pour moi. Malgré que j’aspire à un idéal de toi, mon avenir, j’ai souvent été figée devant les actions que je devais poser pour te réaliser. Préférant malheureusement laisser passer les années en jetant des coups d’œil derrière de temps en temps pour constater que le temps me filait entre les doigts.Je te remercie aujourd’hui pour cette angoisse que tu as si souvent suscitée en moi. Merci pour les scénarios faussés par l’insécurité et le manque de confiance en moi qui se sont parfois réalisés et parfois non. Je te remercie, car j’ai appris à reconnaître mes signes d’inquiétude, à reconnaître mon discours mental erroné et finalement, j’ai appris à m’écouter.

J’ai appris que de s’inquiéter ne sert à rien finalement et ne change rien non plus. J’ai appris que même en essayant d’envisager tous les scénarios possibles et de décider à l’avance ce que j’allais faire, quand j’arrive à la rivière, je peux encore décider si je traverse le pont ou si je rebrousse mon chemin. Et si jamais le pont est brisé, je peux toujours traverser à la nage ou encore embarquer dans le bateau qui passe. Je sais maintenant que je prendrai toujours la bonne décision peu importe la situation, parce que j’ai arrêté de m’en faire pour toi.

livre

L’as-tu remarqué ? Je suis plus sereine maintenant. Je ne vis plus dans mes peurs. Je vis davantage le moment présent en profitant des petits bonheurs de la vie.

Si tu le veux bien, j’aimerais qu’on fasse un pacte ensemble aujourd’hui, peux-tu me promettre de toujours me réserver de belles surprises si je prends des décisions pour moi, en respectant qui je suis ? Peux-tu me promettre que le bonheur m’attend si je me fais confiance et que je crois en moi ? En retour, moi je te promets de croire en toi, de croire que tout est possible. Je te promets de voir en toi une tonne de possibilités au lieu de voir une tonne de problèmes.

Merci pour toutes les opportunités que se présenteront à moi, parce que j’aurai osé tracer mon chemin selon mes forces et mes rêves. Merci de continuer à m’inspirer en me proposant de ressentir les choses pour m’aider à y voir plus clair.

Dream Big mon avenir !

Si vous aimez la vie ne perdez pas de temps

Bruce Lee -Citation

Américain Acteur 27 novembre, 1940 – 20 juillet, 1973

Si vous aimez la vie ne perdez pas de temps

Si vous aimez la vie, ne perdez pas de temps

Si vous aimez la vie, ne perdez pas de temps, car le temps est ce dont la vie se compose.

–  Bruce Lee

Ce que vous cherchez se trouve en vous

Ce que vous cherchez se trouve en vous baissez le volume du bruit extérieur
si vous voulez entendre le murmure intérieur.
Comprenez que vous êtes la source
de la joie et de la paix dans votre vie.

Il faut donner du temps au temps

Citation

Il faut donner le temps au temps
Citation Il faut donner le temps au temps

-de Miguel de Cervantès

Parole et musique – Didier Barbelivien

♪ Il Faut Laisser Le Temps Au Temps ♪

Il faut laisser le temps au temps
Et nos amours auraient quinze ans,
Et nos pères seraient nos enfants,
Lennon serait encore vivant.
Il faut laisser le temps au temps
Et elle m’aurait aimé sûrement,
Quand nous étions deux étudiants,
Deux oiseaux sur le fil du vent.

Il faut laisser le temps parler librement.
Il faut laisser les heures couler doucement.
Il faut laisser nos cœurs chanter différent.
Il faut laisser le temps au temps.
Il faut laisser passer les nuits, les jours, les années.
Il faut laisser danser nos vies, nos rêves, nos idées.
Il faut laisser tomber la pluie, les matins d’été,
Et renaître au soleil levant.

Il faut laisser le temps au temps
Pour que Vincent ait du talent,
Que Jimmy devienne un géant,
L’histoire pour faire un président.
Il faut laisser le temps au temps
Et elle m’aurait vu autrement
Que ce poète indifférent
À ces yeux qui me disaient tant.

Il faut laisser le temps parler librement.
Il faut laisser les heures couler doucement.
Il faut laisser nos cœurs chanter différent.
Il faut laisser le temps au temps.
Il faut laisser passer les nuits, les jours, les années.
Il faut laisser danser nos vies, nos rêves, nos idées.
Il faut laisser tomber la pluie, les matins d’été,
Et renaître au soleil levant.

Il faut laisser le temps parler librement.
Il faut laisser les heures couler doucement.
Il faut laisser nos cœurs chanter différent.
Il faut laisser le temps au temps.

vidéo Didier Barbelivien

source Youtube

Il y a des chagrins d’amour que le temps n’efface pas

Il y a des chagrins d'amour que le temps n'efface pas

Il y a des chagrins d’amour que le temps n’efface pas

et qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites

-Marc Levy

Citations et phrases cultes sur le même thème:

  • Il y a un temps pour tout, un temps de pleurer, un temps de rire, un temps à se lamenter et un temps de danser.
  • Ce n’est pas parce qu’une personne sourit tout le temps, que sa vie est parfaite. Ce sourire est un symbole de force et d’espoir.
  • Le temps ferme toutes les blessures, même s’il ne nous épargne pas quelques cicatrices.
  • Lorsque la personne qui te fait sourire devient aussi celle qui te fait pleurer, il est temps de quitter.
  • Une maladie, un deuil, on en parle.. mais un chagrin d’amour scelle les mots au bord des lèvres comme si une incompréhensible pudeur devait les retenir nous empêchant de les communiquer aux autres.

Prendre du temps pour soi

lire-livre-temps-minute

Prendre du temps pour soi

Du temps pour soi

Lire, c’est éprouver ce temps subtil de minutes à soi

-Sandra Dulier

Comment prendre soins de soi

 En plus de tout le reste ? En donnant la priorité à son mieux-être.

 Pour y parvenir en 2016. Du matin au soir, c’est la course. Métro (ou auto), service de garde, boulot, souper, devoirs, bain et enfin dodo. Et ça recommence le lendemain. S’occuper de soi ? Oui, oui, un jour… quand on aura du temps. (Autant dire jamais.) Pour rester en santé, on doit tout de même manger quelques légumes, s’activer un peu, socialiser et se relaxer. Mais comment se fait-il que ces principes élémentaires semblent aussi inaccessibles qu’une expédition dans l’Antarctique ?

Faire des choix : jogging ou ménage ?
Disons-le franchement : les mères de famille doivent souvent faire face à l’impossible. Et c’est parfois leur propre faute, juge Mélissa Lemieux, spécialiste en organisation du temps, coauteur de Mon journal santé et auteure de Mon bien-être au boulot.

Nous sommes aussi victimes de notre perfectionnisme, dit-elle. Votre mari tourne les coins ronds quand il fait le ménage ? Ce n’est pas une raison pour tout faire vous-même ! »Mélissa Lemieux aide de nombreuses femmes débordées – elle travaille entre autres comme coach auprès d’employées de centres de la petite enfance. Elle les fait réfléchir sur ce qui compte vraiment dans leur vie.

« Une fois qu’on a répondu à cette question, on peut organiser son agenda en fonction de ses priorités. » Quoique pour certaines le mot agenda suffise parfois à faire grimper la pression artérielle. Mais s’organiser ne veut pas dire en faire plus.

« Il s’agit plutôt de retrancher des activités pour les remplacer par d’autres. Si on veut faire plus d’activité physique, on devra accorder moins de temps aux tâches ménagères. Il y aura plus de poussière sous les meubles. Et alors ? »

On a le choix : ou on prend soin de sa santé maintenant, ou on gère ses problèmes de santé plus tard, selon la psychologue Lysanne Goyer. Elle a conçu le programme « Trois petits pas » pour que tous puissent faire des gestes concrets en ce sens. Ce n’est pas nécessaire de courir le marathon de l’Everest

– comme elle l’a fait elle-même. Il suffit d’adopter peu à peu de nouvelles habitudes de vie.« On se fixe des objectifs réalistes, tels que ne plus prendre les escaliers roulants ou l’ascenseur. Comme un petit pas en entraîne un autre, on change, lentement mais sûrement », dit-elle.

En plus de prononcer des conférences et de recevoir des patients en consultation, Lysanne Goyer élève trois enfants de 14, 12 et 10 ans. « Moi aussi je cours du matin au soir, poursuit-elle. Mais je tente d’appliquer dans ma propre vie les conseils que je donne à mes clients. »

D’autres nouvelles habitudes à prendre

  1. Diminuer la portion d’UN repas par jour.
  2. Remplacer UN ou deux desserts chaque semaine par un fruit.
    Réduire sa consommation d’alcool d’un verre par semaine.
  3. Faire quelques redressements assis pendant les pauses publicitaires à la télé.

2. Lâcher prise en 30 secondesDes exercices de relaxation

çà pratiquer au travail ou à la maison, quand on se sent trop tendue.

S’accorder, au cours de la journée, quelques secondes pour prendre conscience de ses tensions. « Mon cou est-il raide, ma mâchoire est-elle crispée ? » On détend alors la partie contractée en relâchant les muscles (en abaissant les épaules, en desserrant la mâchoire et en faisant quelques rotations de la tête). La trousse Éducœur-en-route de l’Institut de recherches cliniques de Montréal ircm.qc.ca

suggère le lama Surya Das, Américain converti au bouddhisme. On emplit ses poumons d’une profonde inspiration et on expire
Notre seul exercice de la journée, c’est une marche jusqu’à la photocopieuse ? La kinésiologue Chantal Daigle, du Département de kinésiologie de l’Université de Montréal, s’adresse dans ses conférences à des femmes aux prises avec le même problème. Ses suggestions :

Maximiser l’heure du lunch.
Près de son lieu de travail, il y a peut-être un centre d’entraînement physique ou un parc où pratiquer la marche rapide ou la course.
Se procurer un podomètre ou une application

pour iPod et téléphone intelligent pour compter le nombre de pas que l’on fait chaque jour. On vise d’abord 10 000 pas par jour : la plupart des gens sédentaires en font 7 000. On augmente de 10 % par semaine.
Marcher 30 minutes
>en trois tranches de 10 minutes (matin, midi et soir).
Pédaler sur un vélo d’intérieur

  •  ou sauter à la corde en regardant le téléjournal, un téléroman ou un film.
    Jouer en famille

 

 

  • avec la console Wii, PlayStation ou Xbox 360 (Kinect).
    Consulter un kinésiologue

 

pour obtenir un programme d’exercices sur mesure à faire à la maison : kinesiologue.com

Bien manger en un rien de temps

La nutritionniste Julie DesGroseilliers, mère d’un bébé de quelques mois, trouve elle aussi que ses journées sont courtes. « Mais pour bien manger, il n’est pas nécessaire de passer des heures à la cuisine, précise-t-elle. On n’a pas toujours le temps d’acheter frais, bio ou de tout cuisiner soi-même? Pas grave, on peut quand même manger santé ! » Quelques-uns de ses tuyaux :
>Planifier les repas à l’avance
et faire l’épicerie une fois par semaine, pour économiser temps et argent. Munie d’une liste détaillée, on passe 30 % moins de temps à faire ses courses.

Doubler ou tripler la recette que l’on prépare,
congeler en petites portions, plus polyvalentes. Bien étiqueter les bocaux : nom du plat et date de préparation.

>Se dépanner avec les aliments de base
qu’on garde toujours à portée de main (lentilles en conserve, par exemple). À l’occasion, on peut se rabattre sur des laitues, des salades et des légumes lavés, coupés et prêts à servir. « Même si on perd quelques vitamines, cela nous aide à manger davantage de légumes », explique la nutritionniste. Son congélateur renferme toujours des crevettes et des fèves edamame surgelées, qui peuvent agrémenter des soupes-repas, des salades ou des sautés.

Pratiquer la « cuisine d’assemblage » avec des ingrédients déjà préparés.

On achète des viandes déjà cuites (poulet, porc, canard) que l’on ajoute aux végétaux ou aux sautés. Ou l’on garnit une pizza surgelée végétarienne de légumes frais ou de fruits de mer. « Oui c’est parfois plus salé, non ce n’est pas toujours bio, et après ? Il faut laisser tomber le perfectionnisme », dit la nutritionniste.

Privilégier le poisson à chair blanche

(tilapia, sole, turbot), le fast-food santé par excellence. « Cuit six minutes au micro-ondes, c’est délicieux ! » affirme l’auteure de Dis-moi qui tu es, je te dirai quoi manger.

Faire participer les enfants à la planification des menus

 Et à la préparation de repas que l’on congèlera ensuite. Une solution de week-end, on s’entend.

Utiliser Google.

En y inscrivant entrées, plats principaux et desserts de moins de 30 minutes, on obtient une avalanche de quelque 20 000 résultats.

Fréquenter ses amis, ça fait du bien. Des chercheurs prétendent même que ces derniers seraient plus bénéfiques que les membres de la famille, qui représentent souvent une source de stress. Selon une étude de l’Université Flinders, en Australie, les gens qui ont au moins cinq bons amis présentent un taux de mortalité inférieur de 22 % aux autres sur une période de 10 ans.

C’est bien beau, mais quand trouver le temps de les voir ? La seule façon d’y arriver, c’est d’inscrire les rendez-vous avec les copines à l’agenda, selon la coach Mélissa Lemieux. Elle suggère aussi de consacrer 10 minutes par jour à l’entretien de son réseau, le temps d’un appel téléphonique, d’un courriel ou d’un mot sur Facebook.Un autre truc, c’est d’inclure ses amis dans les activités familiales, culturelles ou sportives.

Si vous voulez faire de l’exercice, passer du temps en famille et voir vos amis, pourquoi ne pas allier les trois objectifs en organisant une sortie en plein air qui réunit tout le monde  .

Faudrait-il également prendre rendez-vous avec ses enfants ? Le coach britan­nique Michael Heppell, auteur du livre à succès Gagner du temps (Isabelle Quentin éditeur), est toujours surpris d’entendre des parents se plaindre de ne pas passer suffisamment de temps avec leurs rejetons, alors qu’ils mangent à des heures différentes, qu’ils les laissent regarder la télévision dans leur chambre et qu’ils ne leur donnent pas un rôle actif à jouer dans le bon fonctionnement de la maison.

La solution qu’il propose est l’évidence même :

« Prenez vos repas ensemble, fermez la télé et… parlez-vous ! » C’est si simple, en effet.Ce principe, la psychologue Lysanne Goyer l’applique religieusement dans sa maisonnée. « J’organise des soupers pizza et film avec mes ados et cela se termine en général par une soirée de danse, avec la musique au plafond. »Elle croit qu’on doit s’accorder le droit de s’amuser. « Nous passons nos journées à faire ce que nous devons faire, dit-elle. Se faire plaisir une fois par jour, ça aussi c’est bon pour la santé. »

 Combien de minutes d’exercice par semaine ?
Pour maintenir ou améliorer son état de santé, on devrait faire un minimum de :
  • 7 x 60 minutes d’exercice d’intensité légère ou
  • 7 x 30 minutes d’exercice d’intensité modérée ou
  • 4 x 30 minutes d’exercice d’intensité élevée

On devrait varier ses activités physiques en incluant :

  • Exercices cardiovasculaires (4 à 7 séances)
  • Entraînement en musculation (2 à 4 séances)
  • Exercices d’étirement (4 à 7 séances)

Source : le programme Éducœur-en-route, de l’Institut de recherches cliniques de Montréal

Il est absolument possible

Mountain-Albert-Einstein-science« Il est absolument possible qu’au delà de ce que perçoivent nos sens, se cachent des mondes insoupçonnés. » Albert Einstein (1879-1955).
Derrière cette citation d’Einstein, on perçoit les grandes révolutions scientifiques à venir. De nouveaux concepts finiront par se rapprocher des faits observables puis seront remplacés par d’autres concepts. En effet les grandes révolutions scientifiques émergent lorsqu’elles vont à l’encontre de nos sens et de nos émotions, au point de nous apparaitre erronées.
Nos sens nous permettent d’approcher la réalité et de ressentir le monde qui nous entoure.
« Rien ne devient jamais réel tant qu’on ne l’a pas ressenti. » John Keats (1795-1821), poète romantique anglais.
Mais si nos sens nous montrent le contours du monde, ils nous bornent aussi la réalité, nous ne voyons que la région du nectaire, celle qui nous intéresse le plus.
Les concepts de gravité, d’espace, de temps, de vide, de masse, de vie, font partie des grands concepts qui nous paraissent encore mystérieux.

Il y a des moments

temps-pluie-meteo-lundi-semaineIl y a des moments où l’on ne veut pas penser à ce qui est correct ou à ce qui ne l’est pas….

 
Où l’on veut seulement vivre, croiser les doigts et espérer que tout ira pour le mieux… .

Le temps est un bon professeur…
Beaucoup de choses ne s’apprennent pas dans les livres, ni par les gens…
Mais le temps te les enseignera……