Chaque jour je me rapproche un peu plus de la meilleure version de moi-même

 

j’ai la flamme

feu-flamme-amour

Quand j’aime

J’y mets toute mon âme

  J’ai la flamme j’ai vue le grand feu s’allumer 

Hypnotique et lumineuse, les secondes et les minutes immobiles
Les heures passées avec toi m’ont fait rompre avec le temps
Nos yeux sont venus dénoncer ce que
Les mots n’ont pas su dire suffisamment
Tu m’éclaires et m’éblouis comme un parfait filament.

Des sentiments d’une immensité discrète

Nous étions comme deux univers qui semblaient s’opposer
Deux destinées que rien n’aurait pu distraire
La collision de nos peaux fut diamétralement provoquée
Par des sentiments d’une immensité discrète

Chaque jour je me rapproche un peu plus de la meilleure version de moi-même