Deviens ce que tu es.

deviens ce qu tu esDeviens ce que tu es

Pendant une bonne partie de notre vie, nous nous cachons derrière des images d’emprunt (la persona) pour nous adapter aux exigences sociales. Puis, un jour, ce costume nous étouffe. Nous avons envie d’être nous-mêmes. Être accepté devient moins important. « Deviens ce que tu es »,

« On vieillit quand on abandonne sa vie entre les mains des autres, quand on n’a plus envie d’apprendre, quand on croit qu’on ne tombe amoureux qu’à vingt ans.
On vieillit quand on est trop rationnel, parce que la rationalité ferme les portes de l’imagination, coupe les ailes et ternit les rêves.
On vieillit quand on perd l’envie de s’émerveiller…»

La pire des solitudes n’est pas d’être seul, c’est d’être un compagnon épouvantable pour soi-même.

On deviendrait plus tolérant avec les ans. On a une plus grande capacité de se libérer des préjugés et de respecter les opinions divergentes. Ça n’implique pas de lâcher ses valeurs, mais plutôt de comprendre que chacun a son parcours, que chacun ressent et pense la vie à sa manière.
………………
Cette rencontre avec soi

« La prochaine fois que vous vous lamenterez de votre anniversaire qui vient à grands pas, souvenez-vous qu’une année de sagesse et de bonheur vous attend.

 

 

 

********

Cette rencontre avec soi

« Avec la maturité, on cesse de se demander ce qu’on vaut, on a une tranquillité. Jamais je ne me suis senti aussi peu anxieux, j’ai le sentiment d’une certaine plénitude. J’ai fait des tas de choses, il m’en reste beaucoup à faire, je n’ai plus besoin de faire mes preuves. On peut profiter du temps, échanger. Il ne faut pas croire que la créativité s’arrête »

Agir selon nos valeurs

Agir selon nos valeurs

Agir selon nos valeurs

Quand la vieillesse commence son érosion sur nos parents, prendre soin d’eux va de soi pour plusieurs. Pour d’autres, la question est beaucoup moins évidente. Une situation qui bouscule bien souvent les coeurs… et les consciences.

Mais cette notion de devoir à l’égard de nos parents n’est plus si forte aujourd’hui, contrairement, par exemple, à certains pays d’Asie, comme le Japon, la Corée ou la Chine. D’ailleurs, en Chine, une loi oblige même les enfants à ne pas négliger leurs parents vieillissants et à les visiter régulièrement, même s’ils habitent loin, sous peine d’amende ou d’emprisonnement.

Ici, personne n’ira en prison s’il n’accompagne pas ses parents vieillissants comme d’autres pensent qu’il le devrait.

«Ma relation avec ma mère a toujours été difficile, et j’ai toujours limité nos rencontres, raconte Anne. Aller la voir une fois par mois est le maximum que je peux donner sans me brûler. Je pense sincèrement que, si un parent n’a pas été présent pour ses enfants, s’il les a fait souffrir ou les a négligés, ces derniers ne devraient pas se sentir responsables du parent malade, même quand il est vieux et diminué.»

 

Comme le soleil la vie décrit une courbe.

La vie

Comme le soleil la vie décrit une courbe.Comme le soleil la vie décrit une courbe.

Un jour elle commence
à décliner, lentement.
Il faut se préparer à
ce temps. L’accepter. Savoir que cette deuxième moitié de
LA VIE EST AUSSI LA VIE.

Qu’elle peut être aussi pleine que la première.
Il est des crépuscules qui sont plus beaux
que des aurores.

Il faut simplement
le vouloir. Et éclairer
les autres et soi
de soi de sa paix intérieure.

-Martin Gray

Comme le soleil la vie décrit une courbe.

Vieillir en beauté, C’est vieillir avec son coeur

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son cœur.
Sans remords, sans regret, sans regarder l’heure.

400_F_24795853_35obg7nYLv6RQEl9aAISqogpts6bRLPL

Aller de l’avant, arrêter d’avoir peur.
Car, à chaque âge, se rattache un bonheur. 
Vieillir en beauté, c’est vieillir avec son corps.
Le garder sain en dedans, beau en dehors.

Ne jamais abdiquer devant un effort.
L’âge n’a rien à voir avec la mort.  

Vieillir en beauté, c’est donner un coup de
pouce à ceux qui se sentent perdus dans la brousse.
Qui ne croient plus que la vie peut être douce et…
qu’il y a toujours quelqu’un à la rescousse.

Vieillir en beauté, c’est vieillir positivement.
Ne pas pleurer sur ses souvenirs d’antan.
Être fier d’avoir les cheveux blancs,
Car, pour être heureux, on a encore le temps.

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec amour.
Savoir donner sans rien attendre en retour.
Car, où que l’on soit, à l’aube du jour,
Il y a quelqu’un à qui dire bonjour.

Vieillir en beauté, c’est vieillir avec espoir.
Être content de soi en se couchant le soir.
Et lorsque viendra le point de non-recevoir,
Se dire qu’au fond, ce n’est qu’un au revoir.