Parfois, pour avancer sur le chemin  de la vie

Parfois, pour avancer sur le chemin  de la vie

 

Paroles d’ange

Je vois ta souffrance
mais je ne peux pas la prendre en charge
ni poser des pas à ta place.

Si tu peux l’accueillir,
reçois l’énergie bienveillante
qui te permettra
de reconnaître sur ton chemin
les personnes
qui pourront t’accompagner
vers plus de sérénité.

Si tu peux le voir,
regarde dans mes yeux
toute la force que je perçois en toi,
les ressources que tu ne soupçonnes pas
et qui ne demandent qu’à être sollicitées.

Si tu peux le sentir,
ouvre-toi à cette étreinte que j’ouvre vers toi.
Abandonne-toi dans mes bras
et écoute comme je suis fier de toi.

Tu as traversé la Vie
jusqu’ici
relevé des défis
et
malgré les déchirures
coups d’épée
et profondes blessures
tu es là,
plus fort et droit que tu ne le crois.
J’ai confiance en toi.
Tu y arriveras ♡

 

________________________

Parfois, pour avancer sur le chemin
de la vie, il faut faire un pas, sans connaître
les suivants … Concentrez-vous simplement sur ce pas,
ici et maintenant.

Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais

1135 aventure

Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais

Adopte le rythme de la nature

Adopte le rythme de la nature.  Son secret est la patience

…….

Via  Garona , un nouveau chemin de grande randonnée reliant Toulouse à Saint-Bertrand de Comminges sur 170 kilomètres balisés ouvrira cet été.

On marchera sur les traces des pèlerins d’autrefois qui empruntaient cette route pour se rendre Saint-Jacques de Compostelle.
Le samedi 1er juillet une centaine de marcheurs partiront de la place Saint-Sernin pour rejoindre Saint-Bertrand-de-Comminges à pied, en sept étapes. Ces randonneurs vont inaugurer la Via Garona, un nouvel itinéraire de 170 kilomètres, balisé et sécurisé, qui suivra le fleuve Garonne et traversera le département. Une grande première, pressentie comme un des événements majeurs de la saison touristique en Haute-Garonne.

En effet la Via Garona n’est pas seulement l’avènement d’un nouveau chemin de grande randonnée, le GR 861, c’est aussi la renaissance d’une voie naturelle empruntée du Moyen-Age à la Révolution par les pèlerins qui se rendaient à Compostelle en passant par le piémont pyrénéen.